Comment fonctionnent les fibres dans un BFUP ?

Les fibres droites

Après fissuration de la matrice, les fibres droites fonctionnent initialement par adhérence. Leur module de Young est élevé (200 GPa) ainsi que leur résistance en traction (entre 800 et 2500 MPa). De ce fait, les fibres restent dans leur domaine élastique et ne peuvent pas se rompre. Sous une sollicitation plus importante, une perte d’adhérence entre la fibre et la matrice s’opère. L’action des fibres passe à un fonctionnement par glissement. A ce stade, il persistera des déformations irréversibles pour l’élément en BFM sollicité.

Pour les BFM comme pour les BFUP, la ductilité n’est pas amenée par plastification des armatures comme pour le béton armé mais par extraction progressive des fibres hors de la matrice béton.

 

 

Les fibres avec ancrage

Le fonctionnement est plus complexe. Un résumé suivant la géométrie des fibres est présenté sur la figure 23 ci-dessous.
L’adhérence et le frottement dépendent du matériau de la fibre (les fibres galvanisées ont de meilleurs performances que les fibres normales à géométrie égale) mais aussi de la qualité de la matrice béton (par exemple, les performances sont meilleures pour un C50/60 que pour un C25/30).